Stage de formation de conducteurs de chiens anti-explosifs et antidrogues

Du 10 au 14 juillet 2017, s’est tenue à l’Académie Cynophile d’Accra une formation de 12 conducteurs de chiens de détection d’explosifs et de drogues.

Dans un premier temps les deux experts français du Centre de Formation des Unités Cynotechniques de Cannes Ecluse, le brigadier Christophe BIHOREAU spécialiste en détection d’explosifs et le brigadier Stephan FILIPIC, spécialiste en détection de stupéfiants, ont évalué les 6 chiens et les 12 stagiaires (6 militaires et 6 NACOB) présents.

Ayant constaté une faiblesse dans la motivation des chiens pendant la recherche, les deux experts se sont attachés à relever le niveau d’interaction entre les maîtres et les chiens en organisant des exercices répétés sur le terrain. Dans un deuxième temps, à la demande des autorités de l’académie, les deux experts ont testé le cheptel de 16 jeunes chiens âgés de 5 mois (9 chiens militaires et 7 chiens Douanes) destinés à une future formation et ont enseigné aux stagiaires les tests spécifiques de recrutement indispensables pour une bonne sélection. Pour mettre en pratique les connaissances acquises, un exercice in-situ à l‘aéroport international Kotoka d’Accra, a été organisé avec les stagiaires et leurs chiens sur les bagages à l’arrivée des vols internationaux.

Lors de la cérémonie de clôture qui s’est tenue en présence de l’Ambassadeur de France au Ghana, François Pujolas, de l’Executive Secretary du NACOB, du Provost Marshall COMMEY et de représentants du ministère de l’Intérieur et du Parlement, les autorités ghanéennes ont remercié la France pour cette nouvelle coopération dans le domaine. L’ambassadeur de France a souligné : «  l’importance de la sécurité et de la stabilité au Ghana et dans la sous-région pour permettre des progrès vers le développement économique et, dans ce contexte, la nécessité de renforcer la coopération bilatérale par des formations du type de celle-ci. »

Le chef de l’académie a demandé que cette coopération puisse se poursuivre l’année prochaine afin de faire de son établissement un lieu d’excellence dans la formation des conducteurs de chiens ghanéens mais également issus des pays voisins, faisant de l’Académie Cynophile d’Accra le premier centre de ce type dans la sous-région au service de la sécurité de tous. L’ambassadeur de France a déclaré que «  la dimension régionale de ce centre, contribuera également à une meilleure intégration du Ghana en Afrique de l’Ouest. C’est un pas nouveau et concret vers une approche plus intégrée dans la lutte commune des pays concernés contre les activités criminelles »

Cette Académie gérée par les militaires ghanéens regroupe en son sein 35 chiens dont des chiens d’attaque et de détection d’explosifs gérés par les militaires ainsi que des chiens de détection antidrogues gérés par le Narcotics Control Board (NACOB).

Dernière modification : 14/08/2017

Haut de page