Sixième session du dialogue politique et soft opening de l’ambassade

La sixième session du dialogue politique franco-ghanéen s’est tenue le mardi 28 mai à Accra. La délégation française était conduite par M. André Parant, Secrétaire Général Adjoint au Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, tandis que la délégation ghanéenne était menée par l’Ambassadeur Albert Yankey, Directeur général au Ministère des Affaires étrangères et de l’Intégration Régionale accompagné notamment de l’Ambassadeur du Ghana en France Mme Anna Bossman.

Le dialogue politique :

La sixième session du dialogue politique franco-ghanéen s’est tenue le mardi 28 mai à Accra. La délégation française était conduite par M. André Parant, Secrétaire Général Adjoint au Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, tandis que la délégation ghanéenne était menée par l’Ambassadeur Albert Yankey, Directeur général au Ministère des Affaires étrangères et de l’Intégration Régionale accompagné notamment de l’Ambassadeur du Ghana en France Mme Anna Bossman.

Préoccupations majeures :

• En tête de l’ordre du jour figuraient des discussions sur les préparatifs de la visite d’Etat du Président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo en France en juillet prochain.

• La coopération : les activités de l’Agence Française de Développement (AFD), l’apprentissage du français, la coopération universitaire (enseignement supérieur et recherche) et l’ouverture de la nouvelle ambassade de France à Accra.

• Le dialogue politique a porté également sur des questions mondiales, en particulier sur des enjeux comme le développement durable et le changement climatique, les migrations et la sécurité.

• Les questions régionales telles que les priorités et perspectives de la CEDEAO, les questions relatives à l’Union africaine, la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée et la sécurité dans la sous-région.

Evoquant les échanges commerciaux, l’ambassadeur Yankey a souligné la nécessité de proposer des mesures concrètes pour stimuler le commerce entre les deux pays.

M. Parant, a également, évoqué la nécessité de trouver des moyens d’augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays, en déclarant : « Actuellement, les échanges commerciaux entre les deux pays sont très limités malgré le fait que davantage d’entreprises françaises viennent s’établir au Ghana en raison de la confiance et de l’attrait des investissements ». Il a déclaré que la France organiserait un sommet commercial cette année et a exprimé l’espoir qu’après la participation du Ghana, la tendance s’améliorerait.

Pré-inauguration de l’ambassade :

JPEG

En fin de journée, l’Ambassade de France inaugurait ses nouveaux locaux lors d’un ‘’soft opening’’ en présence des participants au dialogue politique, de membres du corps diplomatique ainsi que des dirigeants d’entreprises.

M. Yankey et M. Parant, lors de leur discours, se sont félicités des liens forts qui unissent la France et le Ghana, et que l’ouverture de cette nouvelle ambassade représente une nouvelle étape dans les relations entre nos deux pays.

Par la suite l’ambassadeur Yankey a coupé le ruban inaugurant le bâtiment. La soirée s’est poursuivie par la visite des nouveaux locaux et un cocktail dinatoire.

Dernière modification : 18/07/2019

Haut de page