Le memento sécurité

Des consignes simples de sécurité à observer dans la vie quotidienne au Ghana

Télécharger le memento

PDF - 349.2 ko
memento-securite-communaute-fr_juin-2017
(PDF - 349.2 ko)

Les consignes habituelles de sécurité :
• Des précautions doivent être prises pour éviter les vols ou les pertes en particulier dans les aéroports, taxis, hôtels et restaurants et sur les plages.
• Pour les personnes s’installant au Ghana, il est recommandé, par mesure de précaution, d’être attentif à la sécurisation de son domicile (verrouillage possible des accès) et au voisinage et de se munir d’un système de gardiennage sûr.
• Eviter de circuler à pied la nuit à Accra (et dans les grandes villes du pays), dans les quartiers populaires (Nima, James Town), les rues commerçantes (Osu) ou les quartiers résidentiels (Cantonment, Ridge, East Legon) en raison des risques de vol à l’arrachée, parfois violents. Il est aussi recommandé d’être vigilant au moment d’un retrait d’espèces auprès d’une banque ou d’un distributeur, déconseillé de nuit.
• Eviter d’arborer des signes ostentatoires de richesse (bijoux, montres de valeur, téléphone portable, appareils photographiques…) dans les lieux très fréquentés.
• Lors des déplacements en voiture, notamment la nuit, fermer les portes de l’intérieur ; être vigilant lors du retour au domicile en vérifiant notamment de ne pas être suivis. Si vous êtes suivis, ne pas rentrer à votre domicile mais essayer immédiatement de vous rendre dans des lieux fréquentés ou dans un poste de police.
• Ne pas laisser de sacs ou d’effets personnels visibles à l’intérieur de votre véhicule, mobile ou l’arrêt. Les cas de vols sont fréquents, en tout lieu.
• Pour circuler, être en possession du permis de conduire et de toutes les pièces afférentes à l’autorisation de circulation du véhicule (papiers du véhicule, assurance, contrôle technique) ; respecter le code de la route. Il est rappelé que les accidents de la route sont très fréquents et que le port du casque est obligatoire pour les deux roues.
• En passant les barrages routiers : conduire lentement. De nuit, allumer les feux de position et le plafonnier du véhicule, rester calme, ne pas provoquer, ne pas entamer de discussion ou de négociation, faire très attention aux trous sur certaines chaussées qui ne sont pas toujours très visibles et aux égouts à ciel ouvert des bas-côtés.
• En cas d’accident, essayer de contacter le poste de police le plus proche et rester sur place tout en étant attentif à toute manifestation d’agressivité de la part des personnes présentes sur les lieux. Contacter votre assureur.
• Fumer est interdit par la loi dans les espaces publics, à l’exception des zones désignées à cet effet.
• Il convient de demander l’autorisation avant de filmer et de photographier des personnes ou des bâtiments publics.

Lors de vos déplacements dans le pays :
• Pensez à informer quelqu’un lorsque vous vous déplacez dans le pays.
• Les heurts entre chefferies, parfois violents, sont récurrents dans le Nord-Est du pays. Ces dernières années, des couvre-feux ont ainsi, à plusieurs reprises, été établis dans les villes de Bawku et de Yendi notamment, mais aussi plus récemment à Bunkpurugu et Bimbilla. Il est donc conseillé de se renseigner préalablement sur l’état de la situation avant de se rendre dans ces villes.
• Du côté des plages, plusieurs agressions violentes, pour vol, ont été signalées sur la plage de Kokrobite située à 25 km à l’ouest d’Accra, y compris en journée. Il est recommandé de faire preuve d’une vigilance particulière et de ne pas s’éloigner de la zone des hôtels et des restaurants.
• Des cas d’agressions et vols à main armée commis par des coupeurs de routes sont rapportés notamment dans le centre et le nord du pays, après la tombée de la nuit.

Les risques d’escroquerie :
• Des cas d’escroquerie étant régulièrement recensés à la suite de l’utilisation d’une carte de crédit, il est recommandé de se montrer vigilants et de privilégier certains paiements en espèce.
• Une recrudescence des actes de cybercriminalité a été constatée (e-mails malveillants, « chats » en ligne : arnaque aux sentiments ; proposition frauduleuse d’affaires) à l’égard des ressortissants étrangers. Il est conseillé de ne jamais répondre aux mails douteux et de ne jamais verser d’argent, ni de communiquer ses références bancaires ou de carte de paiement face à une sollicitation commerciale ou d’un particulier en détresse alléguée. La véracité des faits peut éventuellement être vérifiée auprès de l’ambassade de France préalablement à tout envoi d’argent.
• Les visiteurs au Ghana sont mis en garde contre les achats d’or à des organismes autres que le « Precious mineral marketing co.ltd », ou contre toute proposition écrite ou orale de transferts de fonds ou d’opération douteuse de change.

Dernière modification : 26/06/2017

Haut de page