Projet d’apport d’énergie solaire dans la communauté de Gaakukorpe, région Volta

Mardi 19 juin, l’attachée de coopération et la chargée de projets du Service de coopération de l’Ambassade de France se sont rendues en région volta pour visiter un projet d’apport en énergie solaire financé par l’Ambassade.

JPEG
Mardi 19 juin, l’attachée de coopération et la chargée de projets du Service de coopération de l’Ambassade de France se sont rendues en région volta pour visiter un projet financé par l’Ambassade.

Ce projet d’apport en énergie solaire est porté par l’association Village Exchange Ghana (VEG), située à Ho dans la Région Volta, qui intervient également dans les domaines de la santé et de la formation, en particulier auprès des femmes en zones rurales. Elle vise également à favoriser l’intégration sociale de jeunes en situation d’exclusion en alliant formation et activités génératrices de revenus à forte valeur environnementale.

L’installation de panneaux solaires sur les toits des maisons a été réalisée par les étudiants et étudiantes du Lady Volta Vocational Training Center in Electricity and Solar Power (LVTC) mis en place par l’association VEG en partenariat avec l’association Social Venture Africa. Le centre forme une vingtaine de personnes par an, majoritairement des femmes, à l’électricité solaire et entend ainsi répondre au double défi du manque d’énergie dans les zones rurales et de promotion du Genre. Au-delà de la fourniture d’électricité, il s’agit de promouvoir les énergies renouvelables, générer des emplois et des revenus dans le secteur de l’énergie solaire et de former les populations aux effets du changement climatique.

Le projet, financé par le Fonds de Solidarité Prioritaire d’appui à la société civile de l’Ambassade concerne le village de Gaakukorpe (40 habitants), situé au sud de Ho, dans le district d’Adaklu.

Dernière modification : 11/10/2018

Haut de page