Participation de la coopération militaire France/Ghana à la Quinzaine de la Francophonie !

La Francophonie, c’est tout d’abord des femmes et des hommes qui partagent une langue commune : le français. L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) crée en 1970 a pour mission de promouvoir la langue française, la diversité culturelle et linguistique ; elle œuvre en faveur de la paix, des droits humains, de l’éducation, de la formation et du développement durable.

Le français est la cinquième langue la plus parlée au monde avec environ 274 millions de locuteurs et la 2ème langue étrangère apprise dans le monde par 51 millions de personnes.

L’armée ghanéenne dispose d’un programme d’enseignement du français soutenu par la coopération militaire française.

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la Francophonie, deux centres de langue française ont été choisis pour organiser, sous la supervision de l’Ambassade de France (Coopération militaire et SCAC) et des Forces armées ghanéennes (Bureau Education), des activités pour célébrer la Journée de la Francophonie. Cette journée a été observée dans deux garnisons sélectionnées : le 12 mars à la base navale de Sekondi, en présence du FOC Flag Commanding Officer Commodore I. OSEI-KUFFUOR, de Julie FOURNIER, Attachée de coopération pour le français, et d’Evelyne SASSY-AKUE, coordinatrice du programme d’enseignement, et les professeurs.

Le 19 mars, Burma Camp a également organisé une journée francophone où les étudiants ont participé à plusieurs animations, récits de poèmes, sketch, jeux de rôle et chansons françaises, mettant en scène des situations d’utilisation du français en milieu militaire, en présence de la Directrice du Bureau Education, le Colonel Félicia TWUM-BARIMA.

Enfin le 23 mars, ce sont les militaires étudiants de français de la MATS SOE à Teshie qui ont tenu un stand d’information à l’Alliance française d’Accra.

Lors des différentes cérémonies de célébration de la langue française, l’armée ghanéenne a fait montre de son grand dynamisme dans la promotion du français enseigné sur 5 bases militaires du pays.

Dernière modification : 26/03/2019

Haut de page