Les moments forts du Festival de la Francophonie 2019

Chaque année, la Francophonie est célébrée le 20 mars parmi les populations qui partagent la langue française dans environ 88 pays et États répartis sur les cinq continents. Au Ghana, du 16 au 23 mars 2019, au cours de la Semaine de la Francophonie de nombreux événements symboliques ont été organisés par les ambassades francophones en collaboration avec l’Alliance française et l’Institut français.

Les moments forts du Festival de la Francophonie 2019

Chaque année, la Francophonie est célébrée le 20 mars par les populations qui partagent la langue française dans environ 88 pays et États répartis sur les cinq continents. Au Ghana, du 16 au 23 mars 2019, au cours de la Semaine de la Francophonie de nombreux événements symboliques ont été organisés par les ambassades francophones en collaboration avec l’Alliance française et l’Institut français.

"Que les festivités commencent !"

Le 16 mars, à l’Alliance Française d’Accra, la cérémonie d’ouverture rassemblait de nombreux invités issus non seulement des communautés francophones mais, également, de la société ghanéenne dans son ensemble. Des représentants de l’État aux ambassadeurs, des représentants de la société civile à la population ghanéenne ordinaire, des gens de tous les horizons se sont réunis pour assister au début de l’édition de cette année de la Semaine de la Francophonie, qui est célébrée annuellement pour mettre en valeur la langue française et la diversité de la culture francophone.

Elle a ouvert la voie à la convergence d’un certain nombre de personnalités de premier plan, dont Mme Shirley Ayorkor Botchwey, Ministre des affaires étrangères et de l’intégration régionale, M. Matthew Opoku Prempeh, Ministre de l’éducation, M. Eric Adja, Directeur du siège régional Afrique occidentale de l’Organisation internationale de la Francophonie. Étaient également présents des membres du corps diplomatique ghanéen représentant la Belgique, le Bénin, le Burkina Faso, le Canada, le Congo, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, le Liban, le Mali, le Maroc, le Mexique, le Niger, la République démocratique du Congo, la République tchèque, le Sénégal et la Suisse, ainsi que H.E. Anne Sophie Avé, ambassadeur de France au Ghana.

Dans son discours d’ouverture, Mme Botchwey a déclaré que l’acquisition du français en tant que deuxième langue internationale était une préoccupation majeure du gouvernement, car elle était conforme aux priorités nationales. Le ministre des Affaires étrangères a réitéré les plans du gouvernement visant à inclure la promotion de l’apprentissage de la langue française dans les écoles élémentaires et à tous les autres niveaux d’apprentissage, dans le cadre d’une réforme générale du secteur de l’éducation au Ghana. Pour conclure la soirée, le groupe Vaudou Game Groupe Franco-Togolais a pris la relève pour offrir au public un concert de musique afro funk.

Le succès de la grande dictée et des concours de langue française

Le 18 mars une grande dictée a eu lieu simultanément sur les campus de l’Université du Ghana (Accra) et de l’Université Kwame Nkrumah des sciences et technologies (Kumasi) qui a réuni 130 participants. Le premier lauréat est le représentant d’Expertise France au Ghana qui a donné son prix au Mount Mary College of Education.

Les concours de langue française pour les étudiants universitaires ou professionnels français ou étrangers, ainsi que pour les collèges et lycées ghanéens ont eu une portée nationale avec l’organisation d’événements dans chaque capitale régionale. La finale nationale, qui s’est tenue à Accra le 23 mars, a réuni les 20 meilleurs élèves du pays et leurs enseignants.

Les prix ont été remis par Alexandre Foulon, Responsable de la coopération et des affaires culturelles à l’ambassade de France, Julie Fournier-Angelo Attachée de coopération pour le français à l’Ambassade de France, Gertrude Nyaku, directrice du Greater Accra Centre for Teaching of French (CREF) et Philip Neequaye, président de l’association des enseignants de français au Ghana.

Langue française et développement de carrière

La langue française, troisième langue des affaires, s’avère être une compétence vitale sur la scène professionnelle mondiale et cette facette de la langue a été mise en avant lors d’un atelier de candidature organisé le 21 mars à l’Alliance Française d’Accra.

Étudiants et travailleurs ont participé à un séminaire très instructif qui visait à faire la lumière sur les procédures de demande d’emploi dans les milieux de travail francophones. Compte tenu du nombre d’entreprises françaises aujourd’hui installées au Ghana, ce séminaire de compétences professionnelles s’est concentré sur les procédures de candidature, le CV et la rédaction d’une lettre de motivation en français. Les animateurs ont également profité de l’occasion pour bien délimiter les différences entre les processus de recrutement francophone et anglophone, en signalant certaines erreurs commises par des candidats anglophones dans leur recherche d’emploi dans des entreprises françaises.

Julie Fournier-Angelo, attachée de coopération pour la langue française à l’ambassade de France, Nina Duval, chargée de cours de français à l’Université du Ghana, Virgile Satge, chef adjoint de l’unité économique de l’ambassade et Blankson Boampong, Business Coordinator chez Aldelia Ghana ont pris la parole lors du séminaire. La deuxième partie a été consacrée à des simulations d’entretiens d’embauche.

Francovision : le français en chanson

Un karaoké francovision organisé par l’ambassade du Liban le 20 mars dernier a suscité l’enthousiasme des chanteurs amateurs francophiles de différentes nationalités et a vu une forte mobilisation du corps diplomatique.

Goût de/Good France

Le "Goût de France" organisé à l’Alliance Française, a présenté au grand public les spécialités provençales : dégustation d’olives marinées et de ratatouille cuisinées par le chef de la résidence de France accompagnées de rosé pour les papilles, de coin littéraire et linguistique sur le discours provençal pour les méninges et projection d’un film.

S’amuser en français

La journée « French and Fun », la première du genre, a mobilisé plus de 200 élèves d’écoles ghanéennes autour d’activités ludiques en français le 22 mars dernier.

La francophonie à l’honneur à la cérémonie de clôture

Fidèle à ce qui est devenu au fil des ans un temps fort du festival, une foire culinaire et une exposition d’objets d’art ont eu lieu à l’Alliance Française d’Accra, le samedi 23 mars, dernier jour de la Francophonie 2019. Outre les stands spécifiques à chaque pays, la présence des sponsors et partenaires, notamment Société Générale, Decathlon, Ibis stylesand Wigal entre autres, a été remarquée. Parmi les autres sponsors du programme de cette année figurent Institut Français Ghana, Total, Bolloré, Daily Guide newspaper et International Organisation of la Francophonie.

Les Zinzins de l’art, comédiens ivoiriens, le duo bien connu, lauréat du Prix RFI 2018 du Talent du rire, ont ensuite mis en scène et clôturé la semaine de la francophonie avec ses jeux de mots irrésistibles et leur humour.

Dernière modification : 30/07/2020

Haut de page