Lancement du programme Year Abroad à l’Université du Ghana

Le 19 octobre dernier, l’espace Campus France a organisé une séance d’informations afin de lancer le programme Year Abroad 2018 - 2019 à la Maison Française

Le jeudi 19 octobre, Campus France Ghana a lancé le programme Year Abroad pour l’année académique 2018-2019 à la Maison Française, située sur le campus de l’Université du Ghana. Près d’une centaine d’étudiants, pour la plupart de l’Université du Ghana, ont assisté à cette session inaugurale.

Ce fût l’occasion d’officialiser le lancement de ce programme, ouvert aux étudiants de 3ème année en particulier, qui leur permet d’aller dans un pays francophone, la France ou le Bénin, afin de suivre un cursus d’une année destiné à parfaire leur maîtrise de la langue.

Après le rassemblement et la présentation des invités, Mme Couprie, Conseiller Technique chargée de la coopération France-Ghana en matière d’enseignement supérieur, a brièvement évoqué la valeur de l’année à l’étranger, en mettant l’accent sur la possibilité d’étudier en France. Elle a rappelé que l’opportunité d’entreprendre ce programme d’un an à l’étranger, dans le berceau de la langue de Molière, devait être utilisée au maximum. Séjourner en France permet de s’immerger, non seulement dans la langue mais aussi dans la culture qui l’accompagne. Elle a donc encouragé les élèves à faire preuve d’ouverture et de réceptivité, d’une curiosité saine et à tirer le meilleur parti des ressources et de l’environnement disponibles. " Vous apprendrez mieux et plus vite si vous vous intégrez vraiment dans votre environnement ", a-t-elle souligné.

Robert Yennah, Chef du Département de français à l’Université du Ghana, a expliqué dans son discours les différents aspects de l’année au Bénin. Prolongeant les mots de Mme Couprie, il a vanté la valeur et l’importance d’une année à l’étranger pour tous les étudiants en langues étrangères. Il a toutefois averti le public que l’acquisition de la langue n’était pas automatique, que ce soit en France ou au Bénin, il faudrait y travailler.

Deux étudiants de niveau 400 ont ensuite partagé leurs expériences à l’étranger en France et au Bénin, puis Carl Nunoo et Abigail Ashun-Sarpy, tous deux du Campus France Ghana, ont animé une session de questions-réponses.

Daniel Doe, coordinateur du Campus France Ghana, a pris la parole à son tour pour faire une présentation des documents nécessaires à la postulation, des universités françaises et leurs modalités spécifiques de demande d’inscription, de la procédure de traitement des visas, de l’hébergement ainsi que d’autres informations utiles. Il a ajouté que Campus France organisera le 27 octobre 2017 une journée portes ouvertes qui offrira l’opportunité aux étudiants et aux parents de venir faire traiter par Campus France et d’autres institutions partenaires, toutes leurs préoccupations sur une année à l’étranger.

Dernière modification : 07/11/2017

Haut de page