La coopération scientifique [en]

L’essentiel de la recherche scientifique au Ghana a lieu dans les Universités publiques, mais les sciences, technologies et l’innovation sont du ressort du Ministry of Environment, Sciences, Technology and Innovation. Celui-ci assure la tutelle de 13 organismes et agences, dont certains assurent des missions de recherche scientifique, notamment de recherche opérationnelle et appliquée, comme le Council for Scientific and Industrial Research, la Ghana Atomic Energy Commission, de l’Environmental Protection Agency ou plus récemment le Ghana Innovation and Research commercialisation centre dont la création a été annoncée en 2018.

La France est présente notamment au Ghana dans le secteur de la recherche à travers l’Institut de recherche pour le développement (IRD), poursuit deux programmes de recherche à l’Université du Ghana en santé (paludisme) et entomologie. L’ambassade soutient une politique de facilitation de rencontres entre chercheurs ghanéens, français et de la sous-région, en collaboration avec cet organisme français de recherche notamment. Depuis l’année universitaire 2015-2016, un chercheur de l’IRD, devenu représentant correspondant de l’IRD, a été affecté à l’Institut Noguchi (Université du Ghana) pour y effectuer des recherches biomédicales sur le paludisme, avec le soutien de ce Poste et dans le cadre d’un accord entre l’UG-Legon et l’IRD, qui a été renouvelé en mai 2016. Ce chercheur a été rejoint depuis septembre 2018 par une chercheuse venue associer ses travaux au programme de recherche sur le paludisme.

Un projet de soutien aux Centres d’Excellence Africains (Initiative de Banque Mondiale pour soutenir la recherche Africaine) est actuellement à l’étude par l’IRD et le CIRAD. Il existe 3 centres de recherche d’excellence au Ghana : West Africa Centre for Cell Biology of Infectious Pathogens (WACCBIP, Université du Ghana) ; West Africa Centre for Crop Improvement (WACCI, Université du Ghana) ; Regional Water and Environmental Sanitation Centre Kumasi (RWESCK, Kwame Nkrumah University of Science and Technology).

Le Ghana entre par ailleurs dans le champ de compétence de l’Institut français de recherche en Afrique (IFRA) d’Ibadan au Nigéria. En 2012, un programme de recherche régional a permis d’attribuer des bourses à 10 étudiants des 3 principales universités du Ghana, en vue de soutenir des projets de recherche de 3 mois en sciences sociales, et en juin 2016, en partenariat avec l’IFRA, une publication sur le Ghana contemporain (« Positioning Ghana ») rassemblant plusieurs articles de chercheurs ghanéens est parue.

Liens utiles :
IRD - https://www.ird.fr/l-ird
IFRA - https://www.ifra-nigeria.org/

Dernière modification : 08/02/2019

Haut de page