L’ambassade de France au Ghana rend visite aux Centres de Français pour Militaires Ghanéens de Sekondi et Kumasi

Capucine Vasseur, Coordinatrice FLE en Coopération Militaire pour l’Ambassade de France à Accra, a rendu visite aux Centres de Français pour Militaires Ghanéens de Sekondi et Kumasi, les 10 et 12 janvier 2017. Ces visites ont permis de renforcer la coopération dans le domaine, notamment par la réaffirmation du soutien pédagogique aux professeurs et aux étudiants-militaires.

JPEG

L’année 2017 débute sous les meilleurs auspices pour la coopération militaire en Français Langue Etrangère, avec les visites de Capucine Vasseur, Coordinatrice FLE en Coopération Militaire pour l’Ambassade de France à Accra, aux Centres de Français pour Militaires Ghanéens de Sekondi et Kumasi. C’était là l’occasion de faire un point sur les besoins matériels et pédagogiques des centres, tout en échangeant sur les méthodologies didactiques mises en place par les professeurs.

Les étudiants-militaires ont fait montre d’une volonté certaine et de détermination quant à l’apprentissage d’une langue qui est un atout pour leur carrière. En effet, le Ghana, pays anglophone dans une région à majorité francophone, prend part à de nombreuses coalitions internationales de maintien de la paix. Aussi, pour les militaires ghanéens, la connaissance du français représente l’assurance d’une bonne intégration et d’une communication dynamique au sein de ces organisations.

L’ambassade de France est heureuse d’apporter son soutien à l’armée ghanéenne dans cette formation linguistique, et souhaite bonne chance aux étudiants-militaires qui se présenteront aux examens du DELF (Diplôme d’Etudes en Langue Française) de mars 2017.

JPEG

Dernière modification : 25/01/2017

Haut de page