L’Institut français de Recherche (IRD) et les centres d’excellence africains au service de la recherche pour le développement

Les 14 et 15 novembre, à l’occasion de la réunion régionale de l’Institut français de Recherche pour le Développement (IRD), plusieurs chercheurs de l’Institut, des universités du Ghana et du Bénin ainsi que des Directeurs des Centres d’excellence (basés à l’Université du Ghana) ont participé à un symposium visant à développer l’Afrique par la recherche

Les 14 et 15 novembre, à l’occasion de la réunion régionale de l’Institut français de Recherche pour le Développement (IRD), plusieurs chercheurs de l’Institut, des universités du Ghana et du Bénin ainsi que des Directeurs des Centres d’excellence (basés à l’Université du Ghana) se sont réunis à l’Institut de recherche médicale Noguchi. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la réunion annuelle internationale des laboratoires mixtes de recherche de l’IRD sur le contrôle des infections Helminthiques.

Les participants ont abordé différents sujets sur le développement de la recherche dans la sous-région et en Afrique en général et ont évoqué leur rôle dans la préparation régionale aux risques sanitaires, aux menaces et aux situations d’urgence dans le monde. Ils ont également évoqué l’initiative du Conseil Africain de la Recherche (CAR). Il se veut être un mécanisme de soutien à la recherche scientifique d’excellence en Afrique porté par les institutions africaines et bénéficiant d’un soutien européen. Ce Conseil est destiné à surmonter les nombreux défis de la recherche africaine (pénurie de chercheurs, l’insuffisance de financements, la faiblesse des collaborations institutionnelles, etc.). L’Ambassadeur de France au Ghana a ainsi rappelé « l’importance de la promotion de la recherche africaine, portée par des chercheurs et institutions africaines, pour le développement durable du Continent ». Ce dispositif aurait vocation à allouer des dotations favorisant le renforcement des capacités. Cette initiative sera présentée à l’occasion du Sommet Union Africaine /Union Européenne qui se tiendra du 27 au 30 Novembre à Abidjan.

Les institutions présentes :
-  Noguchi Memorial Institute for Medical Research (NMIMR), représenté par son Directeur, Prof. Kwabena BOSOMPEM
-  West Africa Centre for Cell Biology of Infectious Pathogens (WACCBIP), représenté par son Directeur, Prof. Gordon AWANDARE
-  West Africa Centre for Crop Improvement (WACCI), represented by his Director, Prof. Eric DANQUAH
-  Institute for Environment and Sanitation Studies (IESS), représenté par son Directeur, Prof. Christopher GORDON
-  Université d’Abomey-Calavi, Benin, représentée par Prof. Moudachirou IBIKOUNLE et Prof. Aurore HOUNTO

La réunion a été inaugurée par L’Ambassadeur de France au Ghana, en présence de membres du Service de Coopération et d’Action Culturelle et de l’Agence Française de Développement.

Le travail des chercheurs de l’IRD et ses partenaires (l’Institut Noguchi et l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin) vise à proposer un projet ambitieux dont l’objectif est de passer d’une recherche fondamentale à des stratégies thérapeutiques préventives innovantes et ce, en vue de maximiser les chances de succès du futur vaccin de prévention contre le paludisme placentaire. Il s’agit également de comprendre l’impact des infections helminthiques sur la réponse vaccinale. L’Ambassadeur a ainsi salué « les efforts de tous les partenaires impliqués dans la recherche conduite pour le développement d’un vaccin contre le paludisme placentaire et les différents partenariats mis en place pour atteindre cet ambitieux objectif ».

Dernière modification : 07/12/2017

Haut de page