Journée du volontariat français [en]

A l’occasion de la Journée du volontariat français 2019, qui se tient dans tous les pays ayant un dispositif de volontariat français, des anciens et des futurs volontaires ainsi que des structures potentielles d’accueil ghanéennes se sont rassemblés à l’Alliance Française. L’Ambassadeur de France au Ghana, Anne Sophie AVÉ, a inauguré cette journée d’échanges et d’information.

Lors de la Journée du Volontariat Français 2019, qui coïncidait avec le 10ème anniversaire de la plateforme France Volontaire (opérateur du MEAE en matière de volontariat et d’engagement citoyen à l’international), plusieurs dizaines de jeunes ghanéens, des volontaires ghanéens de retour de mission ainsi que des organisations de la société civile se sont réunies à l’Alliance Française le 25 octobre, en présence de l’Ambassadeur de France au Ghana, Anne Sophie AVÉ, du représentant de France Volontaires au Ghana.

Cette Journée a été l’occasion de célébrer l’Accord de coopération portant sur la promotion du volontariat et des échanges de volontaires et d’assistants de langue signé entre le France et le Ghana lors de la visite du Président Ghanéen en France le 10 juillet 2019. L’objet de l’Accord est de favoriser et faciliter les échanges de volontaires et des assistants de langue ainsi que leur mobilité entre les deux pays.
Depuis 2017, 9 volontaires et 4 assistants de langue ghanéens ont accompli une mission de service civique en réciprocité en France. L’intégralité de la mission de chacun de ces volontaires ghanéens est prise en charge par la France. Ainsi, l’Etat Français, à travers l’Agence du Service Civique, leur verse une indemnité mensuelle, les structures d’envoi (Alliance Française et Ambassade de France) financent le billet d’avion, la structure d’accueil en France assure au volontaire un hébergement. L’Ambassade de France, comme l’a indiqué l’Ambassadeur, « dispense à titre gracieux le visa et le titre de séjour, comme le prévoit l’Accord de coopération bilatéral » (Ghanaians volunteers all benefited from a visa fee waiver and work permit exemption to France »). Elle a ainsi souhaité « que les volontaires français accueillis au Ghana, dont trois viennent d’arriver en 2019, puissent bénéficier également des dispositions de l’Accord ».

L’Ambassadeur de France, Anne Sophie AVÉ a rappelé que « le volontariat est une formidable opportunité pour les volontaires français de connaître le Ghana et d’apprendre de ce pays, sa culture et son dynamisme ». Elle a également émis le souhait « que la France puisse accueillir davantage de volontaires ghanéens pour que les jeunesses ghanéenne et française apprennent l’une de l’autre et renforcent ainsi les liens entre nos deux pays » (« France can welcome more Ghanaians to learn from each other and also to strengthen relations between our two countries ») ; ce que permettra le nouvel Accord de promotion du volontariat signé entre les deux pays.

Dernière modification : 29/10/2019

Haut de page