Interview de Joseph Agbele, ambassadeur pour la candidature EXPOFRANCE 2025

Interview de Joseph Agbele, ambassadeur du projet EXPO 2025 GRAND PARIS France

JPEG
Joseph, s’il vous plaît, parlez-nous un peu de vous et de comment vous êtes devenu ambassadeur du projet EXPO 2025 GRAND PARIS France ?
Je suis étudiant en dernière année de sciences nautiques à la Regional Maritime University. J’ai 24 ans et j’ai une passion pour l’aventure et les opportunités. Je suis une personne qui s’adapte à toutes les situations et qui peut vivre dans un environnement interculturel.

Je suis devenu ambassadeur de la France pour le projet EXPO 2025 GRAND PARIS France lorsque j’ai postulé à un concours en ligne pour participer au projet. J’ai été sélectionné et remporté un voyage à Paris où j’ai été bien accompagné pour devenir ambassadeur du Ghana pour le projet EXPO 2025 GRAND PARIS.

Parlez-nous de ce voyage à Paris en tant qu’ambassadeur de l’Exposition Universelle ?
Eh bien, j’ai passé quatre jours à Paris, du lundi 13 au jeudi 16 novembre 2017.

Pendant notre séjour, nous avons eu l’occasion de visiter le site de l’Exposition Universelle 2025 à Paris Saclay et de faire quelques séances photos et vidéos. C’était également intéressant de visiter des sites renommés et riches d’histoire tels que la Tour Eiffel, le Champ de Mars, le Musée National d’Histoire Naturelle, La Géode (Cité des Sciences et de l’Industrie) et la RÉGION ILE-DE-FRANCE où nous avons eu un dialogue avec les responsables et regardé un film de 45 minutes intitulé "Une belle planète".

J’ai personnellement apprécié le privilège de rencontrer M. Jean-Christophe Fromantin, Président du comité EXPOFRANCE 2025 qui a présenté la candidature française pour accueillir l’exposition universelle de 2025. Nous avons également rédigé une lettre que chaque ambassadeur enverra aux autorités de son pays pour solliciter leur soutien à la France afin d’accueillir l’Exposition Universelle.

Il y a aussi eu une série de conférences, dont l’une a été dirigée par l’astronaute et ancienne ministre Claudie Haigneré, qui a beaucoup parlé des voyages spatiaux. Certains ambassadeurs ont eu l’occasion de visiter le siège de l’Assemblée Générale du Bureau International des Expositions et ont également reçu une invitation à visiter le Petit Palais. Nous avons visité les sites des entreprises partenaires d’EXPOFRANCE 2025 et j’ai eu le plaisir de faire partie du groupe qui s’est rendu à HOPSCOTCH.

Jeudi nous étions à l’Hôtel de l’Artillerie pour avoir des ateliers sur les réseaux sociaux. On nous a enseigné comment utiliser au mieux Facebook, Twitter et Instagram pour promouvoir la candidature de la France à l’Exposition Universelle, après quoi le reste de l’après-midi a été consacré à visiter la ville de Paris par nos propres moyens. Je suis retourné au Ghana le lendemain très heureux de cette expérience.

Qu’est-ce qui vous captive le plus dans la candidature de la France à l’Exposition Universelle ? En quoi est-elle unique et originale ?
Ce qui me captive le plus, c’est que les jeunes du monde entier bénéficieront énormément de cette Expo 2025. La France a l’intention d’amener les jeunes du monde entier à partager leurs connaissances et à voir comment nous pouvons contribuer au mieux à la protection de notre planète.

La France a l’intention de construire un village global. Et ce village planétaire amènera des visiteurs du monde entier, les invitant à explorer la planète et à découvrir ses terres et ses cultures. Chaque pays aura une place dans le village mondial où il pourra exposer ou présenter sa culture et toute information qu’il souhaitera partager. C’est ce qui rend la France unique et originale en accueillant l’exposition universelle.

La France a accueilli pas moins de cinq expositions internationales. Cela lui donne l’expérience d’accueillir une autre exposition. Par ailleurs, de nombreux partenaires entreprises en France ainsi que des particuliers accompagnent le comité EXPOFRANCE 2025 dans l’organisation de la candidature française pour accueillir l’exposition universelle 2025.

Dernière modification : 29/12/2017

Haut de page