Interview de Chaï Duncan, finaliste du concours "ambassadeurs en herbe" 2017-2018

Entretien avec Chaï DUNCAN, élève du le Lycée Français Accra. Finaliste du concours « ambassadeurs en herbe », elle fait partie de l’équipe représentant la zone Afrique centrale et occidentale à la rencontre internationale à Paris en mai cette année.

Parlez-nous un peu de vous

Je m’appelle Chai DUNCAN et j’ai 12 ans. Je suis de nationalité française et australienne. Notre famille est installée au Ghana depuis 5 ans. Actuellement, je suis élève en cinquième B au Lycée français Accra Jacques Prévert.

Comment avez-vous découvert le concours « ambassadeurs en herbe » et de quoi s’agit-il exactement ?

La première fois que j’ai pris connaissance de ce concours j’étais en classe de CM 2. Une de mes amies de classe qui a gagné le concours cette année-là a suscité mon intérêt pour cet événement. J’ai donc tenté ma chance cette année-là ainsi que l’année d’après, mais sans réussite. Toujours passionnée, j’ai retenté ma chance et j’y suis arrivée.
La compétition consiste à savoir donner un avis sur un sujet, son point de vue, plutôt que de convaincre son auditoire. Des sujets sont donnés à l’avance et préparés par les participants.

Comment l’enseignement au Lycée Français Accra vous a-t-il permis de réussir ce concours ?

Le soutien et l’encadrement de l’établissement m’ont vraiment aidé à donner le meilleur de moi-même. D’ailleurs, lorsqu’on était placé en équipe pour s’entrainer, on ne se connaissait pas, mais au fur et à mesure une belle complicité s’est formée entre tous les élèves de l’équipe, ce qui nous a permis de nous soutenir tout au long de la compétition.

Votre parcours aux « ambassadeurs en herbe » vous a-t-il donné des idées concernant votre futur ?

Oui mon expérience au concours des « ambassadeurs en herbe » me donne des idées. Depuis longtemps, Je suis intéressée par la science et le journalisme, mais je me vois aussi évoluer dans le domaine de la diplomatie.

JPEG

Dernière modification : 09/05/2018

Haut de page