Entretien avec un étudiant ingénieur d’EPF, venu pour un stage de 5 mois au Ghana [en]

Elie ZEMMOUR, étudiant en 4ème année d’école d’ingénieur de l’EPF en région parisienne, a passé cinq mois à Accra en tant que stagiaire pour Promasidor Ghana et a eu le plaisir de nous raconter ses expériences passionnantes de vie et de travail au Ghana.

  • Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je me présente, Elie ZEMMOUR étudiant en 4ème année d’école d’ingénieur en région parisienne plus précisément à Sceaux (92). Mon école est l’EPF une école généraliste qui me permet de me spécialiser cette année en « Engineering Management », en plus de nous offrir des cours de qualité, l’école nous permet aussi de réaliser de nombreux stages, dont un durant le premier semestre de la quatrième année pour une durée minimum de quatre mois.

  • Dans quel cadre êtes-vous venu au Ghana et combien de temps êtes-vous resté ?

C’est donc grâce à ce stage que j’ai eu l’opportunité de venir pour la première fois de ma vie en Afrique, et plus particulièrement au Ghana.
Je suis arrivé le dimanche 22 juillet et je suis reparti le 20 décembre 2018. Mon séjour aura duré 5 mois.

  • Dans quelle entreprise avez-vous fait votre stage et à quel poste ?

J’ai réalisé ce stage dans l’entreprise Promasidor Ghana, à Accra. Cette entreprise est une filiale du groupe Promasidor qui produit et vend des sachets de lait en poudre principalement. En tant qu’étudiant ingénieur j’ai été placé dans le département informatique du groupe.

  • Qu’est-ce que ce stage vous a apporté d’un point de vue personnel et d’un point de vue professionnel ?

D’un point de vue professionnel ce stage m’a apporté énormément, premièrement dans la maitrise de gestion de base de données pour une entreprise, mais aussi en m’apprenant un nouveau langage de programmation. De plus ce stage m’a permis de travailler en équipe dans une langue qui ne m’était pas familière, à savoir l’anglais.
Au niveau personnel, une expérience internationale à l’âge de 20 ans et pendant 5 mois est toujours exceptionnelle. Ce que je retiendrai principalement de ce séjour concerne surtout les personnes que j’ai rencontré, avec qui j’ai pu tisser des liens extrêmement forts. Toutes les personnes rencontrées m’ont transmis de nombreuses valeurs telles que le respect ou le partage. Enfin ce séjour m’a permis de prendre conscience des inégalités dans le monde et de la chance qu’ont les européens de bénéficier de conforts et d’infrastructures.

  • Quelle est la valeur ajoutée d’avoir réalisé ce stage au Ghana plutôt qu’ailleurs ?

Réaliser son stage au Ghana nécessite de s’adapter à une nouvelle culture et de découvrir un nouveau pays. Une expérience comme celle-ci devient exceptionnelle si l’on va à la rencontre des gens et que l’on garde l’esprit ouvert. Cependant, réaliser son stage sur le continent africain est une réelle opportunité professionnelle car, de mon point de vue, ce continent est le continent de tous les possibles et surtout un continent d’avenir.

  • Quelles sont vos impressions sur le Ghana ? Est-ce ce à quoi vous vous attendiez ?

Le Ghana est un pays extraordinaire, aussi bien au niveau paysage qu’au niveau de la culture et de la population. Je n’ai jamais rencontré aucun problème durant le séjour et je n’ai qu’une hâte c’est de retourner voir mes amis et collègues !
J’étais agréablement surpris du niveau de développement de la capitale, je ne m’attendais pas à autant d’infrastructures quelque soient les domaines. Au niveau touristique le Ghana a un énorme potentiel, avec des paysages à couper le souffle.

JPEG

Dernière modification : 13/03/2019

Haut de page