Dialogue multi acteurs, pour une gestion efficace des déchets électroniques au Ghana [en]

L’objectif de cette rencontre était de rassembler l’ensemble des parties prenantes intervenant dans la gestion des déchets des équipements électriques et électroniques (D3E) afin de les sensibiliser sur la menace environnementale et sanitaire qu’ils représentent et pour la mise en place d’une collaboration efficace pour leur gestion et leur traitement.

A l’issue de l’atelier, les différents intervenants se sont engagés à poursuivre leurs échanges et à accentuer leur collaboration pour une mise en œuvre optimale de l’Act 917 « Hazardous and Electronic Waste Control and Management » qui régit la gestion des D3E.

Cette rencontre fait suite à un atelier de formation au plaidoyer sur l’Act 917, qui s’est tenu au mois d’août dernier.

Ce projet est soutenu par le programme de l’Ambassade de France au Ghana « Projets innovants des sociétés civiles et des coalitions d’acteurs », PISCCA 2019-2020, qui vise à la structuration et le renforcement de capacités des organisations de la société civile ghanéenne par une offre de formation et le financement de projets pilotes innovants.

Comme 13 autres ONG ghanéennes, CARITAS Ghana a été retenu parmi les 147 organisations ayant répondu à l’appel à projets. Cet appel portait sur 3 thématiques qui sont au cœur des enjeux du développement du Ghana mais aussi des priorités de la France :

  • Changement climatique/environnement
  • Santé et droits reproductifs et sexuels (SDRS)
  • Sport/inclusion sociale

Dernière modification : 03/10/2019

Haut de page