Clôture du stage intensif de français dans les forces armées ghanéennes

JPEG

Représentants de la coopération militaire franco-ghanéenne, professeurs de français et élèves militaires se sont réunis, en début de semaine, pour célébrer la clôture du stage de français, cofinancé par l’Ambassade de France. 92 militaires des 5 centres de français du pays ont ainsi suivi ce stage intensif de 4 mois, à l’issue duquel ils ont passé la certification DELF (Diplôme d’Etudes en Langue Française). 34 militaires de Burma Camp, 15 de la MATS SOE, 9 militaires de la 4ème Garnison de Kumasi, 18 militaires de la base navale de Sekondi et 16 de la base aérienne de Tamale ont ainsi passé les examens du DELF allant des niveaux A1 à B2.

Cette promotion comprend 6 officiers supérieurs dont 2 colonels, 3 commandants et 1 capitaine. Lors des cérémonies à Burma Camp et à l’Académie militaire, les représentants ont salué le dynamisme des professeurs de français, passionnés et volontaires, et l’implication remarquable des militaires ghanéens, extrêmement motivés, tout en rappelant la réelle nécessité pour les forces armées ghanéennes de maitriser la langue française dans un contexte régional majoritairement francophone.

L’Ambassade de France se réjouit du succès du programme d’enseignement du français et tient à exprimer son amitié à l’armée ghanéenne avec laquelle elle travaille en étroite coopération sur ce projet depuis 2002.

Dernière modification : 05/04/2019

Haut de page