Clôture du stage intensif de français à Burma Camp et à l’Académie militaire de Teshie

Représentants de la coopération militaire franco-ghanéenne, professeurs de français et élèves militaires se sont réunis à Burma Camp et à l’Académie militaire de Teshie les 29 mai et 11 avril derniers pour célébrer la clôture du stage de français, cofinancé par l’Ambassade de France.

JPEG

Représentants de la coopération militaire franco-ghanéenne, professeurs de français et élèves militaires se sont réunis à Burma Camp et à l’Académie militaire de Teshie les 29 mai et 11 avril derniers pour célébrer la clôture du stage de français, cofinancé par l’Ambassade de France. 42 militaires répartis sur les deux centres de français d’Accra et de Teshie ont ainsi suivi ce stage intensif de 4 mois, à l’issue duquel il ont passé la certification DELF (Diplôme d’Etude en Langue Française). Lors des cérémonies, le général William Omane Agyekum, le Capitaine Opoku, et Marion Lauprêtre, coordinatrice du programme d’enseignement du français, ont salué le dynamisme des professeurs de français, passionnés et volontaires, et l’implication remarquable des militaires ghanéens, extrêmement motivés, tout en rappelant la réelle nécessité pour les forces armées ghanéennes de maitriser la langue française dans un contexte régional majoritairement francophone.

L’Ambassade de France se réjouit du succès du programme d’enseignement du français et tient à exprimer son amitié à l’armée ghanéenne avec laquelle elle travaille en étroite coopération sur ce projet depuis 2002.

Dernière modification : 12/04/2018

Haut de page