COVID-19 - Message de Mme Anne-Sophie AVÉ, Ambassadeur de France au Ghana 19.03.20

Vous avez bien voulu répondre au questionnaire en ligne et je vous en remercie. Nous disposons ainsi d’une visibilité sur 50% de la population de nos ressortissants (l’échantillon est représentatif).

• 35% n’envisagent pas de quitter le Ghana
• 60% ne l’envisagent que si la situation se dégrade
• 2% envisagent de rentrer prochainement

Sauf décision contraire des autorités ghanéennes, des vols Air France ou KLM opèreront vers Paris (directs ou via Amsterdam) (Air France jusqu’au 22 mars ; KLM jusqu’au 28), après le 28 mars, le nombre de rotation sera considérablement réduit. Vous trouverez les informations sur les vols annulés ou opérés, sur les sites internet des compagnies aériennes. Il est vivement recommandé de vérifier avant ces informations, régulièrement mises à jour, auprès des compagnies aériennes.

Pour connaître la situation en France, consultez le site internet de Santé Publique France.

Au Ghana, le nombre de cas confirmés est de 11 à ce jour. Tous correspondent à des personnes de retour de l’étranger. Elles ont été placées en quarantaine, leur état de santé est suivi et sans gravité à ce jour. Les cas contacts sont recherchés et contactés.

Les mesures annoncées par le président Nana Akufo Addo sont en vigueur, notamment :
-  L’annulation de tous les évènements réunissant plus de 25 personnes
-  L’interdiction d’entrée sur le territoire de voyageurs non ghanéens ou non-résidents
-  La mise en quarantaine des voyageurs Ghanéens ou résidents en provenance de pays comptant plus de 200 cas confirmés)

Continuez de respecter les consignes de prévention des autorités locales et les « gestes barrières » les plus efficaces pour vous protéger et protéger votre entourage.

En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), un numéro d’appel a été mis en place par les autorités ghanéennes (05 09 49 77 00 / 05 58 43 98 68)
-  Contactez ce numéro et/ou consultez votre médecin par téléphone et suivre ses directives.
-  Prévenez l’Ambassade pour un suivi.

Beaucoup de fausses informations circulent. Il importe de ne pas les relayer et de ne se fier qu’aux informations officielles (site du ministère de la santé Ghanéen) : ni l’eau chaude en inhalation, ni les agrumes ne tuent le virus.

Vous pouvez signaler tout incident lié à la crise actuelle à info@ambafrance-gh.org.

Toute l’équipe de l’ambassade de France au Ghana est présente et pleinement mobilisée et en lien avec les autorités ghanéennes.

JPEG

Dernière modification : 19/03/2020

Haut de page